Depuis 1995, l'Uruguay a repris l'initiative d'autres pays en créant ses propres journées du Patrimoine. L'an passé, nous avions pu visiter quelques édifices de Montévideo et enchantés par ce que nous y avions découvert, il ne fallait pas y manquer cette année, qui plus fêtant le bicentenaire de la République Orientale d'Uruguay. Nous nous sommes procuré le guide des lieux accessibles au public (tout l'Uruguay y participe, pas seulement la capitale.) et sélectionné ce qui nous intéressait (certains ne sont ouvert au public que ce jour).

Tout d'abord quelques mots sur le bicentenaire:

 

http://www.bicentenario.gub.uy/fr/bicentenario-uruguay/que-se-conmemora/

oui je sais c'est un peu facile de coller un lien... mais il est en français et c'est bien mieux expliqué et documenté que si je l'avait fait moi même !!!

Toute une série d'évènements et de concerts ont été organisés le week du 10/11 octobre, 4 scènes (rien de moins !)dans le centre de Montevideo.

 

Les 22/23 octobre se tenaient donc les journées du Patrimoine, voici les lieux sur lesquels nous avons porté notre attention:

El Castillo Pittamiglio

Copie de P1130454

C'est un batiment assez incroyable, situé sur la rambla, coincé entre d'horribles immeubles plus ou moins modernes. Il est l'oeuvre de  Humberto Ponciano Pittamiglio Bonifacino(1887/1966),fils d'immigrés italiens, architecte, il fût également ministre des travaux publics à seulement 31 ans. Associé dans le domaine privé à l'une des plus importantes sociétés de constructions, il participa à l'édification de bâtiments publics comme el Hospital de clinicas, l'instituto Alfredo Vasquez Acevedo, el Palacio Municipal y la Facultad de agronomia entr autres. Décédé en 1966, sans enfant, célibataire,il fait don de son immense fortune à des oeuvres philantropiques, les mairies de Maldonado et Montévideo...

humberto

El Castillo:

Sa construction débute en 1910 et continuera jusqu'à la mort de Humberto en 1966.

Esthétiquement on y retrouve des caractéristiques médiévales et renaissance qui font que sont style est assez inclassable !  comme la plupart de réalisations de cet excentrique architecte.

 

La  statue de la Victoire de Samotrace sur la proue d'un bateau est l'emblème du Castillo et réplique exacte de celle exposée au Musée du Louvre (découverte sur l'île de Samotrace, lieu de résidence des meilleurs alchimistes et métallurgistes de l'époque).

 

A l'interieur, le castillo est un peu comme un labirynthe avec de multiples pièces et détours, des portes qui ne conduisent nulle part et des escaliers tronqués... design typique des temples initiatiques.

Selon les spécialiste en terme de spiritualité, le castillo représenterait un voyage. Cet espèce de vaisseau dirigé vers la mer  serait comme un voyage vers la dimension de l'esprit...

elcastillo

La symbolique:

La symbolique alchimique est très vaste. Elle a deux objectifs: le premier est de  "loger" la sagesse, pour les initiés, le second, de faciliter les travaux de l'alchimiste.

Le castillo est truffé de ces symboles de toutes formes géométriques, signes basiques de l'Alchimie. La symbolique animale est aussi très présente en ces lieux, représentée par lions, lièvres,serpents, dragons... qui comme les formes géométriques figurent le passage de la vie terrienne à la vie céleste et spirituelle.

Après la culture, les images...

 

Copie de P1130455P1130457

P1130466P1130467

P1130475

P1130488P1130490

P1130472P1130461

P1130485P1130497

Nous terminons ainsi la visite de ce lieu insolite, qui abrite également  un restaurant, le Monte Cristo.

 

P1130501

En continuant sur la Rambla, nous atteignons le Museo Zorrilla, dédié à Juan Manuel Zorrilla de San Martin.

P1130503P1130502

Nous sommes accueillis par de subtils parfums de Jasmin...

 

Pour l'histoire, je vous renvoie à l'excellente publication du Docteur Wiki: http://es.wikipedia.org/wiki/Juan_Zorrilla_de_San_Mart%C3%ADn

P1130512

P1130506P1130508

Un havre de paix, un cadre à l'influence espagnole indéniable...

P1130515P1130516

Issu d'une famille très catholique, on trouve quelques imageries religieuses.

P1130510P1130511

P1130517P1130518

P1130519P1130522

P1130520

P1130526P1130530

Avocat, journaliste, politicien, il est surtout connu pour ses écrits poétiques, notamment TABARE poëme national uruguayen, légende indigène écrite en vers, (4500, divisés en 3 livres), qui traite de la persécution des indiens Charrùa par les espagnols à leur arrivée sur ces terres, aujourd'hui l'Uruguay.

Que vous pouvez lire ici :http://www.los-poetas.com/c/taba.htm

P1130531P1130535

et la leyenda patria à lire ici :http://www.enlacesuruguayos.com/Leyenda.htm

P1130532

P1130537P1130541

Une bien jolie maison/musée où se tenait également une petite expo de gravure sur la faune et la flors brésilienne

P1130538P1130539

qui nous mènera vers la prochaine visite...

 


P1130545

L'Ambassade du ... Brésil ;)))

 

Hasta Luego....